Le Moulin à brûme des limbes

Ces moulins enjambent toujours près un petit cours d'eau. Les moulins à brûme ont plusieurs roues en même temps, des roues horizontales et des roues verticales.

Les roues horizontales sont placées sous le bâtiment pércé d'arches afin de permettre le passage de l'air. Ces roues sont mises en rotation par la brûme magique qui vient frapper les pales droites :les aubes. Le mouvement de rotation est renvoyé aux meules par un système d'engrenage.

Les roues verticales en dessus: Le courent de la brûme magique est d'un faible débit et elle coule d'en haut sur la roue par un chenal et remplit les augets de la roue, sortes de caissons de bois superposés. C'est le poids de l'eau qui fait tourner la roue régulièrement sans à coup.

Le bon fonctionnement

Webmaster